Preble-Rish Haïti S.A, espesyalize nan konstriksyon, genyen yon kontra enpòte gaz

L’avocat Michel André a fait des révélations, ce jeudi, concernant le dossier du mazout de mauvaise qualité qui a sévèrement endommagé les moteurs de l’Ed’H et provoqué un sévère rationnement du courant électrique à travers tout le pays depuis environ deux mois. Ce mazout de mauvaise qualité a été acheté aux Etats Unis d’Amérique par une firme haïtienne n’ayant aucune compétence dans le domaine mais serait spécialisée dans la construction, croit savoir Me André.

C’est la firme Preble-Rish Haïti S.A qui a livré à l’Etat haïtien en avril dernier ce mazout de mauvaise qualité qui a gravement endommagé  les moteurs de l’ED’H provoquant ainsi un sévère rationnement d’électricité  dans tout le pays, a fait savoir, ce jeudi, Me Michel André. Il fait remarquer que cette compagnie spécialisée dans les travaux d’ingénierie civile n’a aucune compétence dans le domaine pétrolier. C’est pourquoi elle n’a pas su faire le contrôle de qualité de ce fioul.

Justement, la firme Preble-Rish Haïti S.A a été fondée en 2011 par plusieurs citoyens de nationalité américaine dont Kaleb Leconte, Christopher Brian Forehand et Clifford Lawrence Knauer, Philip Alan Jones qui ont donné mandat aux citoyens Ralph Powers Rish et Josué Leconte, tous de nationalité américaine pour diriger l’entreprise pour leur compte, selon des informations recueillies dans l’avis autorisant cette firme à fonctionner. Lequel avis a été publié dans le journal officiel Le Moniteur le 26 avril 2013. Preble-Rish Haïti S.A a déjà offert ses services au FAES, au MTPTC et à la DINEPA pour des travaux de constructions financés notamment par les Fonds PetroCaribe et la BID.

L’homme de loi dénonce l’opacité avec lequel ce dossier est traité par les autorités haïtiennes qui, critique-t-il, n’ont entrepris aucune poursuite légale contre la compagnie en question. Me André s’interroge perplexe sur l’identité des dirigeants de cette entreprise et les raisons qui ont poussé le gouvernement à leur octroyer ce contrat citant au passage les noms de l’ex président Michel Martelly et son beau-frère Gesner Champagne dit Tijes. Le farouche opposant au régime en place soupçonne le gouvernement haïtien d’être de connivence avec la firme responsable du sabotage des matériels de la compagnie étatique d’électricité. M. Michel exige des poursuites judicaires contre Preble-Rish Haïti S.A pour la contraindre de financer les travaux de réparation des moteurs endommagés en raison de l’incompétence de ses dirigeants. Il n’écarte pas également la possibilité d’exiger la restitution de l’argent de la transaction à l’Etat haïtien.    

D’un autre coté, Michel André s’insurge contre les ministres des finances et des travaux publics qui ont autorisé le décaissement de 395 mille dollars pour la réparation des moteurs endommagés par le mazout de mauvaise qualité fourni par Preble-Rish Haïti S.A. L’homme de loi estime qu’il reviendrait de préférence à la compagnie fautive de dédommager l’Etat pour le mauvais service fourni. 


plis enfòmasyon nan G@zette Haiti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s